Donner un sens à sa vie

Difficile d’être soi-même quand on ne se connaît pas et qu’on ignore quel est le sens de sa vie. On recherche constamment l’approbation des autres, on cherche à plaire, on se jette à corps perdu dans le travail ou on s’oublie dans une relation, et à la longue on finit par se perdre totalement et ne plus savoir qui l’on est. On fuit alors la solitude par peur de se retrouver seul avec soi-même, parce qu’on ne sait pas apprécier sa propre compagnie, parce qu’on ne s’aime pas réellement, puisqu’au fond, on ne se connaît pas.

Difficile de donner un sens à sa vie quand on s'est tellement perdu de vue qu'on ne sait même plus qui l'on est. 4 étapes pour t'aider à te retrouver et donner un sens à ta vie.
Épingle cette image sur Pinterest pour pouvoir revenir à cet article plus tard.

Et au lieu de vivre sa vie, on se laisse vivre pendant que le temps passe. Jusqu’au jour où on se réveille en ayant l’impression d’avoir perdu son temps, de n’avoir rien accompli, et de vivre une vie vide de sens.

Sois toi-même, les autres sont déjà pris.

Oscar Wilde

Si le sentiment d’avoir une vie fade et sans réel but t’est familier, c’est qu’il est temps pour toi de te réveiller, de te reconnecter à ta vie, de te retrouver. Comment faire ? Suis-moi, je t’explique tout étape par étape.

Difficile d'être soi-même quand on s'est tellement perdu de vue qu'on ne sait même plus qui l'on est. Quelques étapes pour se retrouver et donner un sens à sa vie.
Épingle cette image sur Pinterest pour pouvoir revenir à cet article plus tard.

1. Découvre qui tu es

Pour commencer tu dois apprendre à te connaître. Tu dois littéralement faire connaissance avec toi-même. Pose toi au calme, prends une feuille et un stylo et interroge-toi :

  • Qu’est-ce qui est important pour toi, vraiment ?
  • Qu’est-ce qui te fait vibrer ?
  • Si tout était possible, qu’est-ce que tu aimerais changer dans ta vie ?
  • Qu’est-ce que tu voudrais essayer de nouveau ?
  • Qu’est-ce que tu voudrais arrêter de faire ?
  • Dans quel projet voudrais-tu te lancer ?

Ne t’impose aucune limite, cette réflexion n’a pas pour but d’être réaliste mais d’aller chercher au fond de toi tes désirs les plus fous. Le côté réaliste viendra plus tard.

2. Définis tes valeurs

Connaître ses valeurs permet d’agir en étant en accord avec soi-même. Quand on connaît vraiment ses valeurs on peut décider de nourrir ces valeurs en agissant dans le sens de ce qui nous correspond. Si tu ne connais pas tes valeurs, tu vas plutôt avoir tendance à agir dans le sens de ce qui t’apporte une satisfaction immédiate. Mais ce n’est pas forcément ce qui est le mieux pour toi, sur le long terme.

Les valeurs, ça peut être par exemple la famille, le travail, l’amitié, la rigueur, la ponctualité, l’esthétique, la sincérité, l’intégrité, mais aussi prendre du temps pour soi, ou aider les autres … En réalité les valeurs, au delà de celles qui sont souvent plébiscitées (le respect, la tolérance, la confiance, etc.) c’est surtout ce qui est important POUR TOI. Ce qui compte vraiment.

Pour connaître tes valeurs, regarde les réponses que tu as écrites au questions du paragraphe précédent, et vois ce qui se dégage d’elles. Observe ta vie aussi, car ta façon de vivre reflète souvent tes valeurs. Tu es toujours en retard ? Il y a fort à parier que la ponctualité n’est pas ta valeur principale. Ou alors tu es toujours en retard au travail mais jamais lorsque tu dois rejoindre tes amis ? C’est peut-être que l’amitié est plus importante pour toi que le travail. Essaie d’observer ta vie et tes habitudes d’un œil extérieur, tu pourras sûrement en dégager tes valeurs principales.

3. Trouve le sens de ta vie

Donner du sens à sa vie, c’est à la fois se donner une raison d’être, et aussi savoir où l’on va (sens = direction). Pour cela, tu dois trouver ta “mission de vie”, c’est à dire ce pour quoi tu es fait.e, ce que tu aimes faire, que tu sais faire et qui peut apporter quelque chose au monde. Quelque chose qui te nourrit, qui t’épanouis.

Pour trouver cette chose-là, réfères-toi à tes réponses du paragraphe 1, et à tes valeurs. En recoupant tout cela tu vas probablement trouver un point commun, quelque chose que tu pourrais faire pour apporter ta contribution au monde tout en nourrissant tes valeurs et donc en t’épanouissant. Ne te restreints pas, encore une fois, on est ici toujours dans une démarche de réflexion libre, qui va au delà du réaliste pour se focaliser sur le rêve.

Une fois que tu auras trouvé ce qui te motive, te fait rêver, et que tu serais même prêt.e à faire gratuitement tellement ça te nourrit, essaie de voir (de manière plus pragmatique cette fois) comment tu pourrais intégrer cela dans ta vie. Pourquoi pas créer quelque chose autour de ça et en faire ton métier ? Ou peut-être simplement essayer de combiner cela avec ton métier actuel ? Comment, concrètement, pourrais-tu te rapprocher de cette vie idéale ?

Difficile d'être soi-même quand on s'est tellement perdu de vue qu'on ne sait même plus qui l'on est. Quelques étapes pour se retrouver et donner un sens à sa vie.
Épingle cette image sur Pinterest pour pouvoir revenir à cet article plus tard.

4. Fixe-toi un objectif

Maintenant que tu as déterminé quel sens tu veux donner à ta vie, imagine ce que sera ta vie dans 10 ans si tu mets tout en œuvre pour aller vers cette vie idéale. Dis-toi “voilà comment je veux que ma vie soit dans 10 ans”.

On a souvent tendance à surestimer ce que l’on peut faire en 1 an, et à sous-estimer ce que l’on peut faire en 10 ans. Alors autorise-toi à voir grand ! Fixe-toi un objectif à attendre dans 10 ans, un objectif à la fois réaliste, et à la fois suffisamment grand pour ne pas le perdre de vue.

Puis décompose cet objectif en sous objectifs, à 5 ans, puis à 1 an, à 6 mois, à 3 mois et enfin à un mois. Evidemment plus la deadline est proche et plus l’objectif devra être réaliste et réalisable.

Une fois cela fait, prends ton objectif à 1 mois et décompose-le en étapes, semaine par semaine. Que dois-tu accomplir chaque semaine pour avoir atteint cet objectif à la fin du mois ?

Puis prends ton objectif de la semaine et vois comment tu peux encore le décomposer, de manière à effectuer chaque jour une action, si petite soit-elle, dans le sens de cet objectif. L’idée est d’établir un plan d’actions concret, que tu vas pouvoir suivre quotidiennement de manière à te rapprocher, pas à pas, de ta vie idéale.

5. Quelques outils utiles

Rien de tel que la méditation pour se couper du tumulte de la vie et se reconnecter à soi. Tu trouveras de nombreuses méditations guidées sur YouTube donc n’hésites pas à chercher.

Et pour booster l’estime de soi, un petit exercice tout simple, à faire chaque matin au réveil (quand le cerveau est encore à moitié endormi et que le subconscient est accessible) : regarde-toi dans un miroir, comme si tu regardais un.e ami.e, sans te juger, sans faire la liste de tes défauts, simplement en regardant l’être humain que tu es. Et dis toi, en le pensant sincèrement : “je m’aime et je suis fier.e de moi” ou “je t’aime et je suis fier.e de toi” en fonction de ce qui te parle le plus.

Rendez-vous sur Hellocoton !

À propos Nadège Favri

Toulousaine passionnée de développement personnel, je porte un intérêt particulier aux relations humaines et à la communication non violente. Combinés à mon intérêt pour les ressources humaines, ces atouts ont naturellement fait émerger chez moi l'envie d'apporter mon aide aux entreprises comme aux particuliers, pour que chaque individu puisse exprimer tout son potentiel et viser l'excellence. Du coaching individuel au coaching d'entreprise, mon champ d'intervention est large mais avec un seul objectif en tête : utiliser la bienveillance pour améliorer la performance.
%d blogueurs aiment cette page :