Améliorer son estime de soi pour mieux réussir

Estime de soi

Améliorer son estime de soi pour mieux réussir

 

L’estime de soi est conditionnée par les pensées que l’on se répète, volontairement ou non, consciemment ou non, de manière régulière.

Il convient alors d’adopter, dès maintenant, de meilleurs schémas de pensée.

 

 

Pensées nuisibles

 

“Je n’y arriverai pas”, “je suis trop nul(le)”, “je suis moche”, “ça ne sert à rien”, “quel(le) imbécile je fais”…

A quelle fréquence ce genre de pensées vous traversent-elles ? Avez-vous remarqué le mal qu’elles font en vous ?

Par habitude, ou parce que l’on a plus souvent entendu des choses négatives à notre sujet que des choses positives, ou parce que l’on est profondément convaincu de leur véracité, nous nous répétons ces affirmations impitoyables envers nous-même. Parfois ces pensées sont plus des automatismes que de réelles réflexions, pourtant elles finissent par s’ancrer dans notre inconscient et nous nous identifions à ces descriptions de nous-même.

 

 

Diriez-vous cela à quelqu’un d’autre ?

 

Imaginez que ces mêmes phrases que vous vous dites vous soient adressées par quelqu’un d’autre. Comment les prendriez-vous ? Ne penseriez-vous pas que cette personne est injustement dure envers vous ?

A l’inverse, diriez-vous ce genre de choses à un ami, à un parent, un collègue ?

Pourquoi alors vous autorisez-vous à vous infliger cela ?

 

 

Quel impact ont ces pensées sur vous ?

 

Cet auto-dénigrement quotidien, qu’il soit conscient ou non, volontaire ou non, vous donne une image de vous qui est déformée par le prisme de votre négativité. Cela induit inévitablement un manque de confiance en vous qui se répercute sur votre vie toute entière, de votre état d’esprit à vos résultats, en passant par votre comportement.

Il s’agit en effet d’un cercle vicieux: pensées négatives > image de soi dévalorisée > manque de confiance en soi > peur de l’échec > pas de prise de risque > pas d’évolution > échec, objectifs non atteints

 

 

Respectez-vous

 

Cessez donc dès aujourd’hui d’être aussi dur(e) envers vous-même, et commencez à remplacer cet auto-dénigrement par des compliments et des observations positives.

Inutile cependant d’aller tout de suite à l’extrême opposé si vous ne vous en sentez pas capable, mais commencez par repérer en vous ces petites choses qui vous paraissent anodines et qui sont pourtant de vrais atouts.

 

Vous pouvez pour cela vous regarder dans un miroir et imaginer que la personne que vous voyez n’est pas vous mais un(e) de vos ami(e)s à qui vous tenez beaucoup. Que lui diriez-vous pour lui remonter le moral ? Notez noir sur blanc ces qualités et atouts que vous vous trouvez, puis chaque jour prenez le temps de les relire, et de vous les répéter face au miroir.

 

Avec le temps vous constaterez que vous n’aurez plus que très peu ou plus du tout de pensées négatives, et que vous prendrez petit à petit confiance en vous. A terme, vous n’aurez plus besoin de vous regarder dans le miroir pour vous répéter ces phrases positives, elles feront partie de votre vocabulaire quotidien et de votre dialogue intérieur. Et vous pourrez constater à quel point cela vous libérera et vous ouvrira bien d’autres portes.

 

Recevez gratuitement mes 25 affirmations pour oser être soi-même, en vous abonnant à la Newsletter.

 

A lire : 

Éloge de la lucidité – Se libérer des illusions qui empêchent d’être heureux – Ilios Kotsou

Retrouvez d’autres lectures ici.

Rendez-vous sur Hellocoton !

À propos Nadège Favri

Toulousaine passionnée de développement personnel, je porte un intérêt particulier aux relations humaines et à la communication non violente. Combinés à mon intérêt pour les ressources humaines, ces atouts ont naturellement fait émerger chez moi l'envie d'apporter mon aide aux entreprises comme aux particuliers, pour que chaque individu puisse exprimer tout son potentiel et viser l'excellence. Du coaching individuel au coaching d'entreprise, mon champ d'intervention est large mais avec un seul objectif en tête : utiliser la bienveillance pour améliorer la performance.

5 commentaires

  1. […] Si la procrastination occupe une place très importante dans votre vie, et que vous l’appliquez quasiment à tout ce que vous avez à faire, il y a de fortes chances que celle-ci soit due à un manque de confiance en vous. Peut-être réfléchissez-vous trop aux risques que vous prenez en agissant, et que l’échec vous fait peur ? Peut-être préférez-vous le “confort” de l’inaction parce que vous ne vous sentez pas à la hauteur pour agir ? Il vous faut alors commencer par travailler votre estime de vous. Vous pouvez lire ici mon article à ce sujet. […]

  2. […] de la méditation pour en faire une habitude, ce qui m’a permis de gagner en lucidité, en estime de moi, ainsi qu’en perception de mes valeurs et de mes […]

  3. […] C’est pourquoi une personne qui se perçoit comme nulle, inintéressante, malchanceuse, etc., observera quotidiennement des “preuves” de sa nullité, de son manque d’intérêt, de sa malchance, etc. Parce qu’à se convaincre de ce que l’on pense être, on finit par le devenir. (Voir mon article Estime de soi) […]

  4. […] déjà parlé, dans un précédent article, de l’importance de l’estime de soi. Or, une amie avec qui j’en parlais dernièrement m’a fait une remarque très […]

  5. […] quelle relation vous avez avec vous-même. N’hésitez pas à lire mes articles sur l’Estime de soi et la bienveillance pour vous y […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :