La différence, bien que généralement mal perçue, est une force. Acceptons nos différences et assumons-les.

La différence

La différence, bien que généralement mal perçue, est une force. Acceptons nos différences et assumons-les.
Vous aimez cet article ? Épinglez cette image sur Pinterest pour le retrouver facilement.

La différence est inévitable

Nous sommes tous différents. C’est un fait naturel, car dans la nature il n’existe rien de parfaitement identique. Même deux feuilles d’un même arbre sont différentes.

Alors pourquoi nous obstinons nous à mettre l’accent sur nos différences et à (souvent) les voir comme une faiblesse ?

Notre cerveau a besoin de faire des groupements d’idées pour comprendre le monde, il se base sur les différences et les ressemblances pour créer des catégories. C’est un procédé inconscient qui rend l’apprentissage plus facile. À cela s’ajoute, dans notre culture occidentale, la dichotomie du bien et du mal qui tend à nous faire croire que les choses se classent toutes dans deux catégories : ce qui est bon, et ce qui ne l’est pas. Et certains vont jusqu’à penser : ce qui me ressemble est bon, et ce qui est différent de moi est mauvais.

L’humanité a ainsi créé le racisme, l’antisémitisme, l’homophobie, la xénophobie, et j’en passe. Simplement parce que l’être humain (dans sa généralité — fort heureusement ce n’est pas le cas de tout le monde) a peur de ce qui est différent de lui. Et la peur, doublée d’ignorance, mène à la haine.

La différence, bien que généralement mal perçue, est une force. Acceptons nos différences et assumons-les.

Accepter la différence

Il suffit pourtant de prendre conscience que tout n’est pas tout blanc ou tout noir, et qu’il existe une infinité de gris, pour ouvrir la voie de la tolérance. Nos différences ne nous divisent pas ; parce que nous sommes tous différents et pourtant nous sommes tous semblables, tous humains.

La diversité est une force. Prenons l’exemple des chiens pure race. La plupart d’entre eux présentent des “tares”, des faiblesses propres à leur race. C’est parce que la nature a besoin de diversité. C’est la diversité des gènes qui rend un être vivant fort et en bonne santé.

De même, tentez d’accoler deux aimants de valeur identique, ils se repousseront mutuellement.

Comprenons cela et il nous sera bien plus simple d’accepter les autres tels qu’ils sont. Et de nous accepter aussi tel(le) que nous sommes. Car cette peur de la différence nous pousse également à vouloir tous nous ressembler, à ne pas sortir du lot. Parce que de tous temps, la différence a été mal perçue.

De plus en plus de personnes aujourd’hui font preuve de tolérance et de bienveillance envers les différences d’autrui. La haine n’a pas totalement disparu mais les mentalités tendent à évoluer et c’est déjà un énorme progrès.

Malgré cela, nous sommes encore très nombreux à ne pas faire preuve d’autant de tolérance et de bienveillance lorsqu’il s’agit de nous-mêmes. Et si aujourd’hui nous décidions d’accepter nos différences et d’en faire des forces ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

À propos Nadège Favri

Toulousaine passionnée de développement personnel, je porte un intérêt particulier aux relations humaines et à la communication non violente. Combinés à mon intérêt pour les ressources humaines, ces atouts ont naturellement fait émerger chez moi l'envie d'apporter mon aide aux entreprises comme aux particuliers, pour que chaque individu puisse exprimer tout son potentiel et viser l'excellence. Du coaching individuel au coaching d'entreprise, mon champ d'intervention est large mais avec un seul objectif en tête : utiliser la bienveillance pour améliorer la performance.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :