Qu'est-ce que le lâcher-prise et comment le pratiquer ?

Lâcher prise

Qu'est-ce que le lâcher-prise, et comment le pratiquer ?
Vous aimez cet article ? Enregistrez cette image sur Pinterest pour pouvoir y revenir plus tard.

 

Vous avez très certainement déjà entendu parler de “lâcher-prise”, sans trop savoir ce que cela voulait dire. Ce concept, très utilisé en développement personnel, peut sembler un peu flou, plus facile à dire qu’à faire, voire totalement utopiste.

Il s’agit pourtant d’un simple paramétrage de nos pensées, quelque chose d’accessible à tous pour peu que l’on veuille bien faire le nécessaire pour y parvenir.

Vous avez tendance à vouloir tout contrôler ? Vous n’acceptez pas la souffrance, l’échec, la solitude ? Vous avez constamment l’esprit occupé à ruminer ? Il est grand temps que vous appreniez à lâcher prise.

Mais que signifie “lâcher-prise”, que devons-nous lâcher exactement, pourquoi et comment le mettre en pratique, qu’est-ce que cela peut nous apporter ? Vous trouverez les réponses à toutes ces questions ci-dessous.

 

Qu’est-ce que le lâcher-prise ?

 

 

Moyen de libération psychologique consistant à se détacher du désir de maîtrise.

 

Dictionnaire Larousse

 

Lâcher prise, c’est cesser de vouloir avoir le contrôle. C’est accepter que l’on ne peut pas tout maîtriser, que les choses sont ce qu’elles sont et que l’on ne peut rien y faire. Mais attention, il ne s’agit pas pour autant de tout laisser faire et d’accepter n’importe quoi.

Il s’agit de savoir faire la différence entre ce que l’on peut changer (nos pensées, nos paroles, nos actes…) et ce qui dépasse notre champs d’action (la météo, un accident, une rupture, les pensées, paroles et actes d’autrui…).

 

 

 

Quand lâcher prise ?

 

Quand une situation qui ne dépend pas de nous ne nous convient pas, nous aimerions malgré tout pouvoir la changer. Nous refusons d’accepter qu’elle soit ce qu’elle est et nous lui résistons. Nous sommes anxieux, irritable, préoccupé, et nous consacrons notre temps et notre énergie à tenter de trouver une solution. Mais nous n’en trouvons pas. Tout simplement parce qu’il n’y en a pas.

C’est précisément dans ce genre de situation qu’il est nécessaire de lâcher prise, pour pouvoir nous libérer l’esprit et passer à autre chose. C’est quand notre esprit est constamment occupé à ruminer qu’il est essentiel de le soulager.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle le perfectionniste ne peut vivre sereinement. Car son obsession de la perfection n’est pas compatible avec les nombreuses situations imparfaites sur lesquelles il n’a aucun contrôle.

Voir aussi mon article sur le perfectionnisme

 

 

Pourquoi lâcher prise ? 

 

 

En lâchant prise, nous pouvons concentrer toute notre énergie sur ce que l’on peut vraiment contrôler au lieu de nous fatiguer et perdre notre temps sur des choses auxquelles on ne peut rien.

Nous sommes alors plus productif dans notre travail ou nos projets personnels, nous avons plus de temps à consacrer à nos proches et nous sommes également de meilleure humeur car débarrassé d’un stress superflu.

 

Qu'est-ce que le lâcher-prise et comment le pratiquer ?

 

 

Comment lâcher prise ?

 

Le lâcher-prise, c’est une question de perception.

Lorsque nous réalisons que nous ne pouvons changer ni les événements ni les autres et que nous pouvons seulement changer notre façon de les percevoir, nous sommes dans le lâcher prise. Nous nous enlevons alors une grande part de stress inutile.

C’est comme lorsque vous cherchez un mot mais que celui-ci vous échappe. Plus vous essayez de vous en souvenir et moins vous y parvenez. Par contre si vous cessez d’y penser le mot revient de lui-même, et généralement cela ne prend pas très longtemps.

Lâcher prise, c’est faire le deuil de ce que l’on veut, de certaines croyances aussi, de nos exigences, pour accepter les choses et les personnes telles qu’elles sont. Cela peut nécessiter une prise de conscience de l’absurdité de notre acharnement, et il faut pour cela être capable de prendre du recul sur nos comportements, nos jugements ou nos pensées pour les observer de manière détachée, sans que notre ego (et les émotions qu’il véhicule) n’interfère dans notre jugement.

 

 

Lâcher prise pour vivre l’instant présent

 

Lâcher prise est un acte de confiance. Cela nécessite l’acceptation de nos limites, la reconnaissance des autres dans leurs différences et la capacité de faire avec ce qui est dans le présent.

La tentation est grande toutefois de refuser ce qui n’est pas conforme à nos désirs, de résister à ce qui est. Le besoin de contrôle nous fait nous acharner sur ce qui aurait pu être ou ce qui devrait être et oublier ce qui est présentement.

Un moyen très pratique de faciliter le lâcher-prise est donc de s’ancrer dans l’instant présent en cessant de ressasser le passé ou de vouloir anticiper l’avenir. La méditation, dont la pratique allie l’ancrage dans le présent, l’acceptation et le lâcher-prise, se trouve ainsi être le meilleur outil pour améliorer notre quotidien et nous libérer d’un stress inutile.

Voir aussi mon article L’instant présent

 

Qu'est-ce que le lâcher-prise et comment le pratiquer ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

À propos Nadège Favri

Toulousaine passionnée de développement personnel, je porte un intérêt particulier aux relations humaines et à la communication non violente. Combinés à mon intérêt pour les ressources humaines, ces atouts ont naturellement fait émerger chez moi l'envie d'apporter mon aide aux entreprises comme aux particuliers, pour que chaque individu puisse exprimer tout son potentiel et viser l'excellence. Du coaching individuel au coaching d'entreprise, mon champ d'intervention est large mais avec un seul objectif en tête : utiliser la bienveillance pour améliorer la performance.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :