Vous êtes-vous demandé quelle place tient le jugement dans votre vie, et quel impact il peut avoir sur votre bien-être ? Cet article pourrait bien vous aider à y voir plus clair.

Le jugement, ce mal qui nous ronge

Nous passons la majeure partie de notre temps à porter des jugements, sur tout ce qui nous entoure, sur les choses, sur les gens, sur les événements, et même sur nous-mêmes. Nous jugeons constamment tout ce qui se passe dans notre vie.

 

Vous êtes-vous demandé quelle place tient le jugement dans votre vie, et quel impact il peut avoir sur votre bien-être ? Cet article pourrait bien vous aider à y voir plus clair.
Vous aimez cet article ? Épinglez cette image sur Pinterest pour le retrouver facilement.

 

Peut-être n’en avez-vous pas conscience, ou peut-être que cela ne vous dérange pas. Mais si vous essayiez, rien qu’une journée, de simplement prendre conscience des jugements que vous portez, vous vous rendriez compte à quel point cela occupe votre temps, et à quel point cela peut nuire à votre sérénité.

 

 

Jugement et émotions

 

En effet, lorsque nous portons un jugement, qu’il soit positif ou négatif, nous sommes dépendants des émotions qui vont naître en nous en réaction à ce jugement. Si ces émotions sont positives, alors ce n’est pas grave en soi. Mais que se passe-t-il si ces émotions sont négatives ?

Un instant de jugement peut gâcher toute votre journée rien qu’en ayant fait naître en vous une émotion négative.

Pire encore, si votre jugement porte sur quelqu’un, ou ses actes, et qu’il impacte votre comportement ou vos propos envers cette personne, alors vous pourriez bien gâcher la journée (voire bien plus) de cette personne.

 

 

Se détacher du jugement

 

Mais alors comment ne plus être dans le jugement ? Ce n’est pas chose facile. Cela demande une grande capacité de détachement et de lâcher-prise. C’est en acceptant que les choses, les événements, et les gens sont tels qu’ils sont que nous pourrons cesser de les juger. Accepter les différences de chacun, les choix de chacun, les points de vue de chacun est essentiel. Mais aussi accepter la réalité de la vie, des événements, tels qu’ils se produisent. Ne pas qualifier une chose, une personne, ou un événement de “bon” ou “mauvais”.

Rien n’est ou totalement blanc ou totalement noir. La vie est une palette de nuances très diverses, et il faut savoir accepter les choses, les gens, et les événements, tels qu’ils sont.

 

 

Une perception propre à chacun

 

Si nous qualifions une personne de méchante parce que nous avons souffert de quelque chose qu’elle a fait, nous lui attribuons cette étiquette de “mauvaise personne”. Pourtant je suis sûre que si l’on demandait à ses proches, ses parents, ses enfants, ou ses amis de nous dire ce qu’ils pensent de cette personne, ils nous en diraient sûrement beaucoup de bien.

Il en va de même pour les événements. Lorsque quelque chose nous fait souffrir, nous qualifions cet événement de “négatif”, “terrible”, voire de “pire chose qui ne nous soit jamais arrivée”. Pourtant il se pourrait que plus tard, avec le recul, nous puissions observer les bienfaits de cet événement sur nous, notre vie, notre comportement, etc.

 

Vous êtes-vous demandé quelle place tient le jugement dans votre vie, et quel impact il peut avoir sur votre bien-être ? Cet article pourrait bien vous aider à y voir plus clair.

 

 

Le jugement déforme la réalité

 

Les événements, comme les gens, ne sont pas foncièrement bons ou mauvais. C’est la perception que nous avons d’eux qui détermine l’impact qu’ils auront sur nous. C’est ce que nous déciderons de faire en réaction à ces événements et à ces personnes qui compte.

Nous pouvons vivre constamment des événements pénibles et difficiles, sans pour autant porter un jugement négatif sur notre vie. À l’inverse nous pouvons avoir tout ce dont tout le monde rêve et pourtant juger notre vie comme malheureuse.

Ce ne sont pas les faits qui déterminent notre bien-être, c’est ce que nous en faisons. Et le jugement nous pousse à subir les choses, à mal les vivre, à ne voir que le négatif.

Essayons de nous détacher du jugement, et d’accepter la vie telle qu’elle nous est offerte. Ce n’est pas facile, mais c’est un travail de chaque jour, qui vaut la peine d’être effectué.

Je vous invite à lire cette petite histoire inspirante qui met en image l’importance de ne pas porter de jugement.

 

Vous êtes-vous demandé quelle place tient le jugement dans votre vie, et quel impact il peut avoir sur votre bien-être ? Cet article pourrait bien vous aider à y voir plus clair.

Rendez-vous sur Hellocoton !

À propos Nadège Favri

Toulousaine passionnée de développement personnel, je porte un intérêt particulier aux relations humaines et à la communication non violente. Combinés à mon intérêt pour les ressources humaines, ces atouts ont naturellement fait émerger chez moi l'envie d'apporter mon aide aux entreprises comme aux particuliers, pour que chaque individu puisse exprimer tout son potentiel et viser l'excellence. Du coaching individuel au coaching d'entreprise, mon champ d'intervention est large mais avec un seul objectif en tête : utiliser la bienveillance pour améliorer la performance.

3 commentaires

  1. […] jugement est un acte très violent, bien qu’implicite, qui peut détruire une relation. Mieux vaut […]

  2. […] est accessible) : regarde-toi dans un miroir, comme si tu regardais un.e ami.e, sans te juger, sans faire la liste de tes défauts, simplement en regardant l’être humain que tu es. Et […]

  3. […] Article lié : Le jugement, ce mal qui nous ronge […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :