Comment mieux maîtriser ses émotions pour améliorer ses relations ?

Maîtriser ses émotions

Comment mieux maîtriser ses émotions pour améliorer ses relations ?

 

Pour apprendre à maîtriser ses émotions, il est fondamental de comprendre les 4 points suivants :

  1. Personne n’a le pouvoir de me rendre heureux.
  2. Personne n’a le pouvoir de me rendre malheureux.
  3. Je ne suis aucunement responsable du bonheur d’autrui.
  4. Je ne suis aucunement responsable du malheur d’autrui.

Les émotions de chacun lui sont propres, et chaque individu est le seul et unique responsable de son bonheur ou malheur. La vie met sur notre chemin des moments de joie et des épreuves, plus ou moins intenses, elle met face à nous des individus qui auront un comportement positif, neutre, ou négatif à notre égard. Mais les émotions qui découleront de ces situations et des relations que nous aurons avec ces personnes, ce que nous choisirons de faire de chacun de ces éléments, tout cela nous appartient.

 

 

Nous avons le choix

 

Nous choisissons de souffrir face à une situation difficile, nous choisissons de nous laisser aller à ressasser les émotions négatives.

Ou bien nous choisissons d’utiliser une épreuve comme le déclencheur d’un nouveau départ, nous choisissons de devenir plus fort, de nous relever, d’avancer etc.

Aussi, il est crucial que nous comprenions dès aujourd’hui l’ampleur de notre responsabilité et le pouvoir que nous avons de changer notre vie, nos relations, notre bien-être.

Car si l’on accepte l’idée que personne n’est responsable de ce que nous ressentons, alors à quoi bon être énervé contre quelqu’un qui a dit du mal de nous ? A quoi bon être triste parce que quelqu’un qui nous est cher n’a pas répondu à notre message depuis plusieurs jours ? A quoi bon être jaloux(se) du succès d’autrui ?

Nous avons le choix de réagir différemment. Nous pouvons décider de ne pas prendre personnellement la critique car elle n’est que le reflet d’un problème propre à la personne qui l’a émise. Nous pouvons décider de pardonner à notre ami de ne pas avoir pris le temps de nous écrire, ou d’avoir oublié. Nous pouvons décider d’être heureux(se) pour celui qui a réussi et nous inspirer de son parcours pour nous guider nous-mêmes vers la réussite.

 

 

Nous réagissons à un besoin

 

Sachez que la façon dont vous réagissez aux événements de votre vie n’est pas due aux événements eux-mêmes, ni aux personnes impliquées dans les événements en questions, ni à votre caractère, mais uniquement aux émotions que vous portez en vous et qui répondent à un besoin profond.

Ce besoin peut être par exemple un besoin de reconnaissance dans le cas de la critique, un besoin d’appartenance dans le cas du message sans réponse, ou un besoin d’accomplissement dans le cas du succès d’autrui.

Vos besoins peuvent être très variés, il se peut aussi que vous vouliez tout simplement vous protéger face à une situation qui pourrait rouvrir de vieilles blessures, ou bien que vous ayez été fragilisé par une accumulation de contrariétés en peu de temps et que vous soyez excédé(e) par toutes ces choses parce qu’au fond vous avez simplement besoin de tranquillité émotionnelle.

Quoi qu’il en soit, au lieu de vous laisser emporter par les émotions négatives et d’accuser les personnes autour de vous (ou les événements) d’être responsables de votre état émotionnel, essayez de prendre du recul et de vous demander “qu’est-ce qui me met dans cet état, réellement ?”, “que se passe-t-il en moi pour que je sois à ce point ébranlé(e) par cette situation ?”, et “comment puis-je y remédier ?”.

 

Ce n’est pas un travail facile, ce n’est pas quelque chose que l’on fait naturellement, et prendre l’habitude de réfléchir pour répondre au lieu de réagir demande du temps et de la pratique. La méditation peut être une aide précieuse dans l’apprentissage de l’observation de ses émotions, mais comme tout apprentissage, cela demande du temps et de la persévérance.

 

Comment mieux maîtriser ses émotions pour améliorer ses relations ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

À propos Nadège Favri

Toulousaine passionnée de développement personnel, je porte un intérêt particulier aux relations humaines et à la communication non violente. Combinés à mon intérêt pour les ressources humaines, ces atouts ont naturellement fait émerger chez moi l'envie d'apporter mon aide aux entreprises comme aux particuliers, pour que chaque individu puisse exprimer tout son potentiel et viser l'excellence. Du coaching individuel au coaching d'entreprise, mon champ d'intervention est large mais avec un seul objectif en tête : utiliser la bienveillance pour améliorer la performance.

1 commentaire

  1. […] je l’ai expliqué dans mon article Maîtriser ses émotions, nous sommes seuls responsables de nos émotions. Il est donc tout à fait incohérent, inutile et […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :