Petit résumé des Quatre Accords Toltèques de Don Miguel Ruiz

Les quatre accords Toltèques

Petit résumé des Quatre Accords Toltèques de Don Miguel Ruiz

 

Je vous présente une de mes premières lectures en développement personnel : Les Quatre Accords Toltèques de Don Miguel Ruiz.

Ces quatre accords sont des sortes de règles de vie permettant d’appréhender le monde plus sereinement, et les relations plus sainement. En affirmant que chacun de nous est seul responsable autant de ce qu’il pense et dit que de ce qu’il ressent et perçoit, ils nous offrent des solutions pratiques et applicables au quotidien pour ne plus blesser ni être blessé ; pour limiter les malentendus ; et pour garder un état d’esprit positif.

Voyons ensemble en quoi ils consistent.

 

 

1. Que votre parole soit impeccable

 

La parole est une arme à double tranchant : elle peut faire le bien tout autant qu’elle peut faire le mal. Et n’oublions pas que la parole n’est pas uniquement ce qui sort de notre bouche, mais également ce qui se passe au niveau de notre pensée, lorsque nous nous parlons à nous-mêmes.

Cet accord préconise de parler avec intégrité, de ne dire que ce que l’on pense vraiment, sans se laisser prendre au piège du jugement négatif, sur soi-même ou sur les autres. Il suggère d’utiliser sa parole pour répandre bienveillance, amour et vérité plutôt que jugements, calomnies et médisances.

 

 

2. Quoi qu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle

 

Ce deuxième accord fait référence à notre besoin de prendre tout ce qui nous arrive de façon personnelle afin de renforcer notre sentiment « d’importance personnelle », autrement dit l’importance que l’on s’accorde à soi-même. Nous aimons nous sentir important, nous prendre au sérieux, cela flatte notre orgueil, et nous finissons par nous dire que tout ce qui arrive nous concerne. Malheureusement, cela a pour conséquence de nous apporter de la souffrance.

En effet, comme nous l’avons vu en introduction, nous avons tous des représentations mentales différentes, nous percevons le monde de différentes manières. Cela vient de notre éducation, de nos expériences, de nos croyances… Si bien que quand une personne vous dit quelque chose de mal, elle vous transmet ses propres croyances, ses propres insécurités. Cela n’a en réalité rien à voir avec vous.

La mise en application de cet accord vous permettra de vous immuniser contre les opinions et les actes d’autrui et ainsi ne plus souffrir inutilement.

 

 

3. Ne faites pas de suppositions

 

Ce troisième accord porte sur un mécanisme intellectuel très nocif : notre tendance à faire des suppositions. A première vue on pourrait se demander en quoi faire des suppositions peut bien nous nuire, mais si on prend le temps d’y réfléchir, on se rend compte que dans la plupart des cas nos suppositions nous poussent à être médisants, ou à nous auto-dévaluer. Nous faisons sans arrêt des suppositions, sans y faire attention tant l’habitude d’en faire est ancrée en nous, et souvent elles induisent des pensées négatives qui deviennent des croyances.

« Cette femme a dix ans de moins que lui, elle n’est intéressée que par son argent »

«Il a oublié mon anniversaire, il n’en a rien à faire de moi »

« Cette fille est trop bien pour moi, je n’ai aucune chance ! »

Afin d’en finir avec ces suppositions, le troisième accord Toltèque nous invite à oser poser des questions et exprimer clairement ce que nous voulons dire afin d’éviter les malentendus. Il convient donc de commencer par prendre conscience des suppositions que nous faisons quotidiennement, puis d’agir ensuite pour les dissiper.

 

 

4. Faites toujours de votre mieux

 

Faire de votre mieux ne signifie pas être constamment au top et viser systématiquement la perfection. Au contraire, ce quatrième accord vous invite à respecter vos limites. Votre “mieux” n’est pas fixe, il change selon votre état de santé, de fatigue, de motivation, votre état émotionnel, etc. Il s’agit donc de savoir donner le meilleur de soi-même tout en étant capable d’accepter que parfois ce meilleur ne soit pas forcément à la hauteur de vos espérances. En d’autres termes, cessez d’être perfectionniste et devenez plutôt optimaliste. Faites de votre mieux, ni plus ni moins. Soyez indulgent avec vous-même, vous vous libérerez ainsi d’une pression inutile et vous sentirez plus en accord avec vos capacités, vous ne vous jugerez plus aussi durement, et vous aurez moins de regrets.

 

 

Si cette brève description des quatre accords Toltèques vous a donné envie d’en savoir davantage, vous pouvez trouver le livre en vente à la Fnac ou sur Amazon.

Vous pouvez également découvrir d’autres livres de ce genre dans ma liste de lectures.

Rendez-vous sur Hellocoton !

À propos Nadège Favri

Toulousaine passionnée de développement personnel, je porte un intérêt particulier aux relations humaines et à la communication non violente. Combinés à mon intérêt pour les ressources humaines, ces atouts ont naturellement fait émerger chez moi l'envie d'apporter mon aide aux entreprises comme aux particuliers, pour que chaque individu puisse exprimer tout son potentiel et viser l'excellence. Du coaching individuel au coaching d'entreprise, mon champ d'intervention est large mais avec un seul objectif en tête : utiliser la bienveillance pour améliorer la performance.

1 commentaire

  1. […] intentions ou pensées de l’autre. Comme nous l’avons vu dans l’articles sur Les Quatre Accords Toltèques, les suppositions sont source de malentendus et donc de […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :